L’industrie automobile au Luxembourg - l’état du marché
Hausse des immatriculations fin août, mise en place de la House of Automobile au mois de septembre, le marché de l’auto au Luxembourg poursuit tranquillement son évolution et persiste et signe dans cette voie.

Croissance continue des immatriculations


Après un début d’année prometteur, la reprise du secteur auto au Grand-Duché du Luxembourg se confirme avec encore une belle augmentation de 9,7 % des immatriculations enregistrées au mois d’août 2016. Ces dernières concernent essentiellement des voitures neuves à usage mixte ainsi que des voitures légères de marque telle que Renault, BMW, Volkswagen ou Audi.

En août, c’est le constructeur français Renault qui se voit enregistrer le plus d’immatriculations. Quoi qu’il en soit, les allemands Volkswagen et BMW maintiennent leur place de leader en se disputant les premières places de janvier à août. Ainsi, si BMW s’est tenu en première place au cours du premier trimestre de cette année, Volkswagen se positionne en tête au cours des 8 premiers mois avec 3941 immatriculations. Avec seulement 164 immatriculations de moins, BMW se retrouve 2eme, suivi de Renault puis de Mercedez-Benz.

HOA, une plateforme commune au service de l’industrie automobile


En pleine évolution, le secteur de l’automobile au Luxembourg fait par ailleurs face à des défis technologiques, environnementaux, juridiques et humains. Il s’agit entre autres de la problématique des émissions de gaz à effet de serre, des innovations technologiques, de l’introduction des voitures autonomes, de la formation professionnelle… Conscients de ces défis, les principaux acteurs du secteur se sont regroupés en une seule et même structure, la House of Automobile. Présentée officiellement le 26 septembre dernier, la HOA se veut être une plateforme commune ayant pour vocation la protection et la défense des intérêts des quatre fédérations membres. Ceux-ci étant Febiac, ADAL, Mobiz et la Fégarlux.

En créant la House of Automobile, les membres entendent en effet utiliser cette structure pour promouvoir leurs métiers et surtout œuvrer ensemble afin de contribuer au mieux au développement de l’industrie auto au Luxembourg. Dans ce sens, Ernest Pirsch a tenu à préciser dans son allocution que la HOA a été conçue pour être « une plateforme de discussion et de coordination ». Ne remplaçant pas les entités qui la constituent, la HOA se considère toutefois comme un interlocuteur unique et fiable, à l’adresse des décideurs politiques particulièrement.

Ne disposant pas de locaux, la HOA ne dispose non plus de personnalité politique. Elle s’articule autour d’un conseil d’administration composé de 8 membres, chaque fédération ayant deux représentants.

 
Publicité
Safe Car Trade
News News
Investir dans une voiture classique : placement rentable ?
Bien que la frénésie autour des véhicules anciens ait un tout petit peu baissé ces derniers mois, les oldtimers restent un des...
Le leasing au Luxembourg : quelles perspectives ?
Autrefois réservé uniquement à un marché de professionnel, le leasing gagne peu à peu tout type de clientèle et élargit ses gammes de véhicules. Au...
Diaporama